La 8-5 mode « Covid-19 » dans l’histoire du Chantonnay Raid

La 8-5 mode « Covid-19 » dans l’histoire du Chantonnay Raid

  • Bien sûr, rien ne viendra effacer notre frustration, comme tant d’autres organisateurs…
  • Bien sûr, rien ne remplacera le bonheur que nous avons de nous retrouver durant trois jours, au Village des Gîtes, pour y vivre à 200 % le Trail du Champ du Loup !
  • C’est sûr, rien ne remplacera cet émerveillement que nous avons tous les ans, à redécouvrir notre incroyable terrain de jeu : le Bois du Paly, qui a dû revêtir cette année un somptueux manteau de violettes, le Rocher et sa corde interminable, le Barrage de l’Angle Guignard et ses vues imprenables, Le Lay et ses joyeux méandres, ou encore le retour par la corniche entre Le Fuiteau et Touchegray !
  • Bien sûr, rien ne remplacera l’adrénaline des différents départs, au son d’AC/DC, avec un Speak’Yo en feu…
  • Bien sûr, rien ne remplacera vos sourires, vos remerciements, vos larmes de joie (mais pas que), et votre plaisir à mettre le pied sur le tapis rouge, pour les derniers cent mètres… Et votre émotion d’avoir relevé le défi du Champ du Loup, peu importe la distance, la place et le temps ; d’en avoir bavé comme jamais dans l’ultime ascension, perclus de crampes, jurant de ne plus jamais revenir…avant de guetter fébrilement le début des inscriptions en fin d’année !
  • C’est sûr, rien ne remplacera les différents coups de stress que nous pouvons avoir tout au long du week-end !
  • Et rien ne remplacera non plus la bière des copains, celle de 18 h le dimanche soir, avec le sentiment du devoir accomplit… Car la convivialité doit rester le maître mot du Chantonnay Raid !
  • C’est évident, 2020 laissera comme un sentiment de grand vide…
  • Mais le loup n’est pas un animal qui est fait pour le confinement ! Le Loup est un animal qui aime vivre en meute, et dans de grands espaces naturels…
  • Alors, ce samedi, il a fallu se retrouver autour d’un projet un peu fou… Comme on les aime. Courir chacun chez soi, en famille et en relais, l’épreuve de la 8-5, soit 8 h et 5 minutes autour de nos jardins !
  • Idée à la con d’un jeune loup, Freddy, qui a de suite emballé l’ensemble de la meute, et notamment Romain qui a relancé la Loup TV avec d’énormes moyens techniques.
  • Et nous voilà donc lancé à enchainer les kilomètres, à partir de midi, avec nos femmes et enfants, les plus petits n’ayant pas 5 ans. Mais quelle idée géniale de vivre ce défi en famille, tout en étant connecté les uns aux autres via la technologie des écrans…
  • Et que dire des quatre « lives » sur notre site internet, orchestrés par Yoyo ? Que du pur bonheur… Bonheur de retrouver un semblant de vie sociale, dans une période qui en manque cruellement. Bonheur de voir Izaya, Martin et Justine, nos « filleuls » des années précédentes, participer à notre fête.
  • Bonheur d’avoir quelques témoignages de fidèles de l’épreuve, comme Jérôme Rondard et Guillaume Jourdain, ou du speaker de l’UTMB et de la Diagonale des Fous, Ludo Collet !
  • Et bonheur de voir le compteur des kilomètres tourner à grande vitesse…
  • Car notre objectif était aussi là : honorer notre engagement auprès d’Esteban, et lui reverser un Euro par kilomètre parcouru. Lesquels viendraient s’ajouter aux 2200 Euros laissés par les coureurs qui n’ont pas souhaité récupérer leur inscription déjà payée.
  • Alors, beaucoup se sont mis minables, comme Tristan qui a fait 45 km sur une boucle de 18 secondes ! Du délire… Et Pierrot à fait les comptes en fin de journée : 1400 km parcourus par la grande famille du Chantonnay Raid. De l’émotion en barre au terme d’une journée incroyable !Unissons-nous pour Esteban