Quand Damien revient sur son UTMB…

Quand Damien revient sur son UTMB…

  • Je vous conte mon premier ULTRA TRAIL sur la Trace des Ducs de Savoie.
  • Arrivée aux Houches à coté de Chamonix, visite et rando.
  • Lundi direction Annecy rando 2h30.
  • Mardi détente, contrôle du sac avec le matériel obligatoire pour la courses et mon dossard numéro 7307 (cool il y a deux 7) Je reçois un message de l'organisation départ repoussé de 2 heures et tracé modifié en raison des conditions météo difficiles. Le stress monte et déception de ne pas pouvoir faire le vrai tracé de la TDS.
  • Mercredi réveil 4H05 préparation, petit déjeuner spécial champion et un gros bisous a ma supportrice et futur femme Amélie Amé. 8H00 départ de Courmayeur (photo 4) il fait beau arrivée au col Checrouit km 6.8 je garde mon rythme pas de précipitation la journée va être longue. km 11.4 arrête du Mont-Favre (photo 5) c'est partie pour une longue descente très roulante je laisse dérouler mes jambes. Arrivée au col du petit Saint-Bernard km 36. Amélie Amé est là et la pluie aussi. On arrive en France il fait froid; longue descente jusqu'à Bourg Saint-Maurice km 51. Ravito avec assistance Amélie Amé est avec moi,le soleil est là mais je n'ai pas faim (photo 6) je n'ai pas de bonne sensation dans les jambes je me repose sur un banc 15 minutes et je repars. Cormet de Roseland km 67 gros ravito je mange bien je passe en mode nuit avec des vêtements sec et chaud. La Gittaz point d'eau et on remonte dans le brouillard, je rattrape des coureurs qui commencent à s'endormir en marchant. Col du Joly,km 86 je m'alimente bien, je m'allonge 10 minutes je lis les messages d'encouragement de Leslie Bichon Alexis Bichon et du chef de la meute Sébastien Lalere. BOOST au maximum je décide de mettre de la musique et pars comme un fou dans la descente jusqu'aux Comtamines-Montjoie. Je me surprend de n'avoir aucune douleur articulaire ni musculaire. km 96 dernier ravito avec assistance. Amélie Amé me fait un massage des jambes je mange et me repose avant d'affronter les dernières difficultés.
  • Je repars les jambes on refroidit mais ça grimpe je me réchauffe vite, je prends du plaisir en descente et rattrape des coureurs. La dernière ascension de nuit me semble plus dure. Arrivée au sommet, pointage et je dis au commissaire qu'ils avaient gardé la meilleur pour la fin, il rigole et je repars pour une descente à vive allure le sourire aux lèvres, je chante et fais l'avion dans les virages. je m'amuse tout se passe bien. Je perd un bâton 3 mètres plus bas que le chemin j’hésite à le récupérer mais il m'a bien aidé. Quelques mètres plus loin je traverse un torrent sur un pont suspendu (pas de photo, trop de risques il faut faire la courses si vous voulez le voir) Arrivée au dernier ravito des Houches Km 114 je mange un petit morceau un bisou et direction l'arrivée, je ne me retient plus, je rattrape encore des concurrents, ils sont cramés mais pas moi, je lève les bras les poings serrés et franchi la ligne d'arrivée. La TDS 2018 faisait 123,4Km et 6791M D+ et elle a durée 24H30 pour moi qui fini 338ème sur 1328 finishers!
  • Un grand merci à Amélie Amé, ma famille et mes copains et amis. J'ai pensé a tellement de choses, de petites anecdotes je ne peux pas citer tous le monde.
  • "Fier de faire partie de la meute de loups du Chantonnay Raid"