Le GRP au menu des loups ce week-end

Le GRP au menu des loups ce week-end

  • Le Grand Raid des Pyrénées, au départ de Vielle-Aure, près de Saint Lary, était l’objectif de l’été pour plusieurs de nos loups du Chantonnay Raid… Engagés sur l’épreuve du 84 km (Tour des Lacs, +/- 5000 m), ils ont tous ralliés l’arrivée, sauf notre président Sèbastien Lalère, qui jetait l’éponge après 70 km de course et près de 22 h de souffrance. Il fait parti des « seulement » 233 abandons sur 1159 partants !
  • Une épreuve qui a de nouveau prouvé que David Pineau, notre Pinochin, est un vrai montagnard, lui qui en termine en 13 h 22’, à la 33e place !!! Excusez du peu…. Egalement bien préparé, Ludovic Bluteau en termine en 18 h 43’ (482e), devant David Dos Santos (754e en 21 h 43’), puis Jérémy Bideau et Damien Cousin, qui ont fait route commune pour boucler en 24 h 32’ (896e et 897e).
  • Pour la petite histoire, la course s’est gagnée en 10 h 54’. Et le Yonnais Julien Cougnaud y a fait une perf’ de niveau national en se classant 4e au pied du podium en 11 h 21’, après avoir même passé le Pic du Midi (mi-course) en tête.
  • David Dos Santos raconte sa course : « Départ est donné à 5h du matin samedi. Pinoche part à l'avant, et nous on fait course commune jusqu'au 20eme km (Ludo, Lala Jeremy, Damien, et moi-mêle). À partir du 20eme, nous nous détachons avec Ludu et on court ensemble jusqu'au Pic du midi (km 42). Les 14 premiers km sont une ascension jusqu'au col de portet ( 1500m de D+). S'en suit ensuite un passage très technique jusqu'à la Mongie (km 32) avec passage à la Hourquette Nere et au Pas de la crabe sur des portions où il est impossible de courir vu le terrain (montée et descente dans des pierriers). Direction ensuite le Pic du Midi qui culmine à 2877m. La grosse ascension de la journée avec là encore 1400m de D+ puis la redescente sur Tournaboup ( km 52). Nos supporters sont là à chaque ravito pour nous encourager. À partir de Tournaboup, on remonte direction la cabane d'Aygue cluse puis passage retour par la hourquette nere. Ensuite redescente au lac de l'oule puis dernier ravito au merlan (km 70). Pour finir par une descente de 14 km direction la ligne d'arrivée ».