Des jeunes louveteaux à la découverte des sentiers Chantonnaisiens

Dimanche dernier de très jeunes loups et louves se sont retrouvés dans les sentiers du Champ du loup et dans les rues de Chantonnay à la recherche de balises. Mais que faisaient-il donc si loin de leur terrier??? Car c’est raideurs en herbes venaient de faire 5 heures de bus au départ de la région parisienne pour venir passé un weekend sport et découverte sur le Raid des P’tit Loup.
C’est leurs professeurs respectif Michaël et Thomas, qui en recherchant sur le web on trouvé au travers du rando/raid des loups un format cours et très intéressant pour leur jeunes de 12 à 17 ans. Après plusieurs échanges de mails et un contact qui à très bien passé avec la meute Chantonnaisienne, ils sont venu avec pas moins de 12 équipes.

Michael et Thomas nous ont fait le plaisir de se prêter au jeu de l’interview afin de mieux comprendre qui ils sont et pourquoi le raid des P’tits loups les a intéressé :

=> Pouvez-vous vous présenter brièvement ?
Michaël Desplanques : Je suis enseignant d’EPS sur Paris depuis 2007, dans un collège du centre parisien. Je suis originaire de Haute Normandie. Le mercredi après midi, je propose depuis 12 ans la pratique des activités physiques et sportives de pleine nature, à Paris… Un sacré défi la pleine nature à Paris! Alors dès que je trouve une occasion de proposer aux élèves une escapade extra muros, je saute sur l’occasion. Le raid de Chantonnay en est une très bonne!

Thomas Mialot : prof d’EPS à Paris depuis bientôt 20 ans, mais je fais beaucoup plus jeune. Sportif un peu touche à tout, spécialiste natation.
Amateur des sports de pleine nature ( trails, swimrun, raids…) cela reste un moyen de se maintenir en forme, de sortir du cadre urbain parisien et aussi de montrer à nos élèves que l’on tient encore la route !  »

=> Quelle approche du raid multisports ou du sport nature avez-vous ?
M. : Je suis un amateur de sport, footballeur à la base, athlète également. Mais je me suis un jour inscrit à un raid nature et je suis tombé sous le charme du format. Très complet sur le plan sportif, nécessitant une très bonne endurance et un sacré mental, de bonnes capacités de réflexion, d’analyse. Mais aussi et surtout, l’aspect collectif, la dimension équipe, la solidarité, l’entraide qui sont incontournables. Ce sont ces valeurs que j’aime transmettre aux élèves, partager avec eux.
T. : Que ce soit dans ma pratique personnelle des raids ou dans celle avec mes élèves, c’est l’aspect du partage et d’être en équipe qui me plaît. Venant d’un sport individuel (natation), j’ai tout de suite trouvé dans la pratique des raids ces valeurs qui me tiennent à cœur.
M. : Dans l’académie de Paris, nous sommes en retard sur nos collègues des autres académies en matière de course d’orientation et de raid multisports. Mais nous sommes un petit collectif de collègues EPS motivés, et on se retrouve pour essayer de faire bouger les choses depuis une dizaine d’années.

=> Pourquoi venir au Raid des Loups ?

M. : Je cherche chaque année des raids sportifs pour permettre à mes élèves de mesurer les progrès effectués, de pouvoir réinvestir les apprentissages du mercredi. Le raid des loups était une parfaite occasion de le faire et j’ai trouvé en David et Romain des interlocuteurs très à l’écoute et soucieux de partager leur passion.
T. : A Paris, très peu de raids sont organisés, même si cela commence à prendre forme et à se développer. Nous devons donc chercher dans d autres régions pour proposer des projets intéressants et faisables pour nos élèves. Le raid des loups répond à toutes nos attentes…raid adapté pour nos élèves (au niveau des distances et des activités), raid qui se fait à plusieurs donc idéal pour ce qu’on cherche à développer avec nos élèves.
M. : Trouver un raid sportif ouvert aux plus jeunes est tellement rare. J’espère que leur travail va porter ses fruits et que d’autres événements du même type pourront voir le jour.
=> Quelle est la tranche d’âge de vos élèves ?
M. : Le groupe d’élèves est assez particulier. Il est constitué d’élèves du collège inscrit à l’association sportive pour moitié. Mais la seconde partie du groupe est composé d’anciens. Des adolescents qui ont découvert cette pratique au sein du collège mais qui sont maintenant au lycée, et qui souhaite maintenir le lien, poursuivre leur formation, continuer l’aventure.
T. : Un bon mélange entre des élèves qui ont découvert les sports de pleine nature l année dernière et des anciens élèves avec qui je garde contact et qui sont toujours motivés pour continuer les aventures faites au collège. Certains viennent parfois nous aider pour encadrer les plus jeunes et les aider. Pour ce raid fourchette d âge entre 12 et 17 ans.=> Quel apport pédagogique vous apporte la pratique du raid multisports ?

M. : J’ai un peu peur de me répéter dans cette réponse mais l’ensemble des valeurs éducatives du raid est un apport pédagogique précieux.
Pour venir à bout d’un raid, il faut déjà accepter de s’entraîner, de développer sa forme physique et son endurance. Il faut développer ses compétences en VTT, en orientation, en canoë…
Il faut être autonome! En raid, le professeur n’est plus toujours derrière… Il faut savoir faire seul (avec ses copains /copines). Il faut gérer son matériel, savoir s’organiser.
Pour être performant en raid, il faut savoir faire les bons choix, et les faire en équipe. Dépasser son seul point de vue et prendre l’autre en considération sinon c’est le clash…
Et puis en raid on est quand même dans un cadre naturel très souvent magnifique, dépaysant, ressourçant !
Fin.
Encore merci à vous et à vos élèves pour votre venu et à une prochaine fois sur le Raid des Loups.

Articles les plus aimés